Mettre à jour la connaissance de son chatbot ? "C'est très facile"

Lors d’un webinar animé par Vizir mettant en avant le retour d’expérience de l’entreprise Transgourmet suite à sa mise en place d’un chatbot IT et avec notre partenaire Isilog (voir le replay complet de ce webinar), une participante a posé la question suivante :  

« Si je comprends bien, on a la possibilité d’accéder aux connaissances, soit si elles sont rapatriées dans le chatbot, soit par interrogation dynamique de la base de connaissance quelque qu’elle soit : quels sont les avantages et inconvénients entre les deux solutions sachant qu’on va vouloir centraliser la mise à jour d’une information dans la mesure du possible. » 

Sacha détaille donc ces deux possibilités, complété par Sébastien Uson de Transgourmet qui connaît bien le sujet en tant qu’utilisateur : 


1ere méthode 

Mise à jour directement sur Vizir. On peut importer 1000 connaissances en quelques secondes et en 1 clic. 

Avantage 👉 Cela donnera un contenu structuré avec des fichiers (pdf, vidéos, etc…). 

Inconvénient 👉 Cela génère plus de maintenance. Quoi que pas tant que cela car Vizir sait désormais travailler avec des liens dynamiques sur vos fichiers (fonctionnalité de plus en plus utilisée) : il vous suffit de maintenir votre fichier source, et pas votre fichier dans Vizir. 

Sébastien Uson insiste sur la simplicité de ce type de mise à jour. 


2ème méthode 

Intégration dynamique via API avec les bases de connaissance dont vous disposez comme votre outil ITSM, Sharepoint ou n’importe quelle base de connaissance. 

Avantage 👉 Mise à jour dynamique, gain de temps.

Inconvénient 👉 Il n’y en a pas réellement. On est cependant conditionné par les résultats de recherche interne à l’outil de base de connaissance utilisé. 

Pour tout savoir sur les chatbots et l'IA, inscrivez-vous à la Newsletter